08
août 2020

Lourds dossiers pour Michèle Rubirola, nouvelle maire de Marseille

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Michèle Rubirola, médecin de 63 ans longtemps membre d’EELV (Europe Ecologie – Les Verts) a été élue maire de Marseille samedi 4 juillet, à l’issue d’un conseil municipal marqué par d’interminables tractations entre la gauche et les écologistes, rassemblés sous la bannière du collectif "Printemps Marseillais" et Samia Ghali, sénatrice ex-PS, réélue d’un cheveu dans son bastion des quartiers Nord. La conseillère départementale écologiste avait face à elle Martine Vassal, dauphine de Jean-Claude Gaudin et présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. La crise de confiance envers la majorité sortante qui a fait suite au drame de la rue d’Aubagne, les divisions au sein de la droite marseillaise auront ouvert une brèche à la gauche. Dans le discours qui a suivi son élection, Michèle Rubirola a fixé un cap en rupture avec un demi-siècle de pratique politique : "le clanisme, le népotisme, le (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 112 EST PARU !

Couv TU112