04
août 2020

Municipales : poussée verte, quels changements en matière de politique urbaine ?

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Trois mois et demi après le premier tour des élections municipales, 16 millions d’électeurs étaient de nouveau appelés à se rendre aux urnes, le 28 juin, dans les 4 599 communes où le choix n’avait pas été entériné au soir du 15 mars. Dans un contexte toujours marqué par la crise sanitaire, le scrutin a été marqué par une abstention record, estimée entre 59 et 60 %, et le franc succès des écologistes dans de nombreuses grandes villes. A Lyon, coup double pour la coalition entre EELV et plusieurs partis de gauche, qui ont remporté la métropole et la mairie. A Bordeaux, l’écologiste Pierre Hurmic a mis fin à 73 ans de règne de la droite, au détriment de Nicolas Florian (LR), successeur annoncé d’Alain Juppé. Strasbourg, Tours, Besançon, Poitiers ou encore Annecy seront aussi gouvernées par un.e maire EELV, à l’instar de Grenoble, où Eric Piolle (EELV) a recueilli plus de 50 % des voix dans une quadrangulaire. Dans ce contexte de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 112 EST PARU !

Couv TU112