Mipim 2022 : Christian Estrosi lance la Charte de la qualité de la production immobilière

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
"Quand je vais à Montpellier, Lyon, Toulon ou Saint-Etienne, je vois la même ville". Le maire de Nice, Christian Estrosi, ne veut pas que les projets immobiliers de sa ville continuent de s’inscrire dans une certaine homogénéité : il a été "très déçu par l’architecture" et sa ribambelle de "plantes qui pendent le long des immeubles" et de "croisillons en bois". D’où l’élaboration d’une "Charte de la qualité de la production immobilière et la performance écologique des bâtiments", présentée mercredi 16 mars au Mipim. Mise au point avec les promoteurs "dans un partenariat de confiance gagnant-gagnant", elle veut encourager des projets "hautement esthétiques" visant l’"excellence de la qualité de vie" et l’"ambition environnementale". Traduction : architecture bioclimatique, végétalisation, qualité des espaces communs, etc. Un Conseil de l’architecture et de l’urbanisme nouvellement créé examinera l’insertion urbaine des programmes, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°129 vient de paraître !

Couv TU129 250 002