Grenoble se penche sur l’évolution de la Bastille, sa montagne urbaine

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le Fort de la Bastille, site emblématique pour les Grenoblois, culmine à 476 mètres d’altitude sur les contreforts de la Chartreuse. Mais depuis une dizaine d’années sur les flancs de la montagne urbaine les sites universitaires ferment. Vide depuis 2011, l’ex Institut Dolomieu (6500 m2) a été vendu par l’Etat au promoteur Axis. Ce dernier a commencé les travaux pour livrer en 2022 une "Babel Community", avec 137 unités de coliving, des espaces de coworking, un restaurant, une salle de fitness, des salles de réunions et un espace évènementiel. Axis a aussi signé un compromis de vente avec la SCI Laroche, propriétaire du bâtiment universitaire voisin (IGA) cédé par l’Etat en même temps que Dolomieu. Plus haut, la cité universitaire du Rabot, qui a accueilli jusqu’à 500 étudiants, va se vider d’ici à 2023. Pour éviter que la Bastille n’évolue qu’à travers la vente de parcelles au plus offrant, la ville de Grenoble a commandé en 2019 une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique