27
novembre 2020

Apur : état des lieux des "boucles cyclables" pour les JO 2024

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
À défaut de pouvoir rallier les sites olympiques et paralympiques avec le Grand Paris Express, dont on sait désormais que la ligne concernée ne sera pas livrée pour 2024 – et le coronavirus n’y est pour rien -, Parisiens et Franciliens pourront toujours prendre leur vélo. La Ville de Paris et le Département de Seine-Saint-Denis se mobilisent, en effet, par le biais d’une convention, pour rendre accessible à bicyclette plusieurs lieux de compétition et, au-delà, renforcer durablement le réseau métropolitain.  Traduite en chiffres, cette ambition représente 195 km de boucles cyclables continues, majoritairement situées à Paris et en Seine-Saint-Denis, avec quelques incursions dans les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne et le Val-de-Marne. Parmi les séquences notables, citons l’ "axe olympique", partant du boulevard de La Chapelle pour rejoindre le Stade de France ; les bords de Seine ; et le chemin des canaux, de la Seine à la Seine en passant par le (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT