A Dijon, le futur "Pont des Tanneries" vise la démarche EcoQuartier

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
A Dijon, le futur quartier du Pont des Tanneries, porté par Linkcity France et l’Atelier d’urbanisme Philippe Madec, est reçu sa candidature au processus national de labellisation Ecoquartier, initié par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Cette friche urbaine, ancien quartier des tanneurs de la ville, s’est construit historiquement autour de l’eau et des activités économiques qu’elle rendait possible. Etendue sur 5 ha aux abords de l’Ouche, la "nouvelle Bruges" a pour ambition de "retrouver ses racines aquatiques" : décaissement et la renaturation des berges, la réalisation d’un mur de soutènement, la création de nouvelles zones humides… "autant de mesures qui permettront de réduire significativement les risques d’inondation du quartier, tout en impactant favorablement la biodiversité urbaine" précise l’aménageur et opérateur immobilier Linkcity. Est également prévue la création d’une darse aménagée en "jardin de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK