Au salon de l’AMIF, "la baisse des financements ne paraît ni soutenable ni souhaitable"

L'urbain
Outils
TAILLE DU TEXTE
La 26ème édition du salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF), qui s’est tenue les 28 et 29 juin derniers à Paris Expo porte de Versailles, a été l’occasion pour les élus, acteurs économiques publics et privés d’échanger autour des différentes "transitions" que les collectivités territoriales ont à engager aujourd’hui. La santé, l’environnement, les risques sociaux et le logement sont les principaux thèmes à avoir été abordés sous cet angle. Après la crise sanitaire, à l’heure où l’urgence climatique se fait de plus en plus pressante et alors que la crise du logement ne fait que s’amplifier, les participants en appellent au personnel politique pour agir en synergie et investir pour engager les changements nécessaires. Valerie Pécresse, Emmanuel Grégoire, Patrick Ollier, David Lisnard mais aussi Christophe Béchu, alors ministre délégué aux Collectivités territoriales, se sont associés aux déclarations communes des (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK