05
décembre 2019

Sraddet des Hauts-de-France : le foncier, sujet qui fâche

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Invitée à rendre un avis sur le projet de Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet) des Hauts-de-France, la Métropole européenne de Lille (Mel) fait la leçon à la Région en matière de consommation foncière. Les objectifs inscrits dans le schéma, devant servir de référence aux futurs Schémas de cohérence territoriale (Scot), sont de 750 hectares par an à horizon 2030 et de 500 hectares par an à horizon 2050. La Mel note que le rythme ainsi fixé est supérieur à ses propres engagements et qu’il "n’oriente pas les consommations foncières vers l’objectif national de zéro artificialisation nette à l’horizon 2040". Le représentant de la Région présent au cours du conseil métropolitain a renvoyé sur ce point la responsabilité des arbitrages au préfet de région. S’agissant du commerce, la Mel demande à la Région de "proscrire par principe toute extension ou ouverture (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous