Tours : le nouveau PLU de la ville réduit les hauteurs

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le conseil municipal de Tours a adopté, le 13 mai, le nouveau PLU de la ville, qui deviendra une des composantes du futur PLUI métropolitain. Ce plan, destiné, selon le maire Christophe Bouchet (DVD), à "faire une ville plus douce, plus facile à vivre et dans laquelle on ne cherche pas à construire à tout prix", se caractérise d’abord par un abaissement des hauteurs de constructions autorisées et une réduction de la densité, notamment dans les quartiers nord. Par rapport au précédent PLU, qui date de 2011, plus de 90 % des zones à construire sont touchées par cette réduction, avec une nouvelle échelle de hauteurs comprise entre 4 et 56 mètres, c‘est à dire laissant possibles "quelques poches de verticalités". Plusieurs autres points émergent également de ce PLU : suppression du corridor du tramway qui autorisait des projets dans un rayon de 500 mètres autour de la ligne de tram, augmentation de la place dévolue aux vélos (qui passe de 3 à 5 % au (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique