24
octobre 2019

Un groupe de travail contre l'étalement urbain

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le gouvernement a installé, le 23 juillet, dans le cadre du Plan Biodiversité, un groupe de travail sur l’artificialisation des sols. Composé des acteurs représentant la société civile, de parlementaires et d‘associations d’élus, d’ONG et de représentants d’aménageurs, ce groupe partenarial a pour objet d’"échanger sur les enjeux et de construire la trajectoire nationale de la France vers l’objectif fixé de 'Zéro artificialisation nette'". Par ailleurs, le portail national de l’artificialisation des sols a été ouvert au début du mois de juillet "pour mettre à la disposition de tous des données de mesure du phénomène sur l’ensemble du territoire". Ces dernières semaines, trois organismes avaient rendu leurs recommandations sur le sujet : le Comité pour l’économie verte, le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et France Stratégie. Leurs travaux ont "permis de dégager les axes de travail pour aboutir (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous