90 % des communes favorables au PLUI de la métropole grenobloise

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le premier PLUI de la métropole grenobloise engage sa dernière ligne droite. L’enquête publique démarre en avril. Le vote définitif est attendu pour fin 2019. "Le dernier PLU de Grenoble avait été adopté en 2005. Le cap de ce PLUI doit viser l’horizon 2040, un monde certainement différent de celui que nous connaissons", indique Vincent Fristot, adjoint à l’urbanisme, au logement, à l’habitat et à transition énergétique. Parmi les évolutions importantes repérées par la majorité grenobloise à forte sensibilité écologiste : une meilleure répartition des logements sociaux sur le territoire métropolitain, y compris à Grenoble, le renforcement du coefficient de pleine terre, des pôles commerciaux mieux hiérarchisés, etc. En matière de stationnement, Vincent Fristot se réjouit que le PLUI limite la construction de parkings "coûteux et devenant inutiles à terme", là où "il y a d’autres alternatives aux déplacements". Les espaces vélos sont (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous