Les data centers : quel impact sur les territoires ?

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Un rapport de l'Ademe bouscule les idées reçues et tire la sonnette d'alarme. Le plus souvent peu innovants dans leur conception, les data centers ne font que conforter les géographies existantes, quand ils n'en accentuent pas les défauts. La croissance exponentielle du secteur numérique induit une emprise grandissante des data centers sur les territoires. Selon certaines prévisions, ceux-ci pourraient consommer 13 % de l'électricité mondiale à l'horizon 2030. En France, les data centers représentaient déjà 2 % de l'électricité du pays en 2015. Or, n'en déplaise aux "solutionnistes", aucune étude n'est venue à ce jour apporter la preuve que le "smart" réduira la crise écologique et climatique. Au contraire, on peut craindre que la tendance inflationniste du moment entraîne un surdimensionnement structurel qui sera forcément impactant, voire déstabilisant pour les territoires. C'est le sens du rapport (L'impact spatial et énergétique des data centers (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous