La Sem franc-comtoise Sedia façonne la nouvelle page de son histoire

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Successeur de la SedD (Société d’équipement du Doubs) selon un périmètre élargi par croissance externe à la Haute-Saône et au Jura, la Sem Sedia a bâti un plan stratégique d’ici à 2021 adapté à sa nouvelle donne, et qu’elle a présenté à l’occasion de ses 60 ans. Cette feuille de route vise à faire progresser les produits d’exploitation de 25 % pour atteindre 7,3 M€ dans trois ans et à renforcer les fonds propres, le principal point faible issu du diagnostic préalable. Une augmentation de capital de 5,8 M€ est programmée cet automne à cet effet, auprès des collectivités du Doubs, de la Haute-Saône et du Jura, et des investisseurs privés. Ceux-ci détiendraient alors 45 % d’un capital porté à 15,6 M€. Le retour à bénéfice est visé dès cette année, après l’impact en 2017 de l’absorption de la Socad (Haute-Saône et Jura). Quatre axes directeurs structurent le plan et visent la capitalisation maximale des compétences acquises, et à périmètre constant. Le premier, "renforcer la présence sur l’ensemble du territoire élargi" (un million d’habitants répartis en (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous

UI Abonnement

TRAITS URBAINS N°101

Capture123.PNG

http://bit.ly/traitsurbains101

Les dernières vidéos

Sciences Po : Executive Master Stratégie et finance de l'immobilier