23
septembre 2018

Vendôme (41) : le quartier Rochambeau sauvé par Vuitton

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Ancien quartier militaire, puis siège de la gendarmerie départementale, installé en plein centre-ville de Vendôme (41), Rochambeau est aujourd’hui un vaste parking en attente d’aménagement depuis près de vingt ans. L’annonce de l’arrivée du groupe Vuitton, qui veut y installer en 2020 un atelier de confection de 180 personnes, apparaît comme une "délivrance" pour la mairie. A l’exception d’un projet de résidence services de 104 logements porté par Nexity, aucun autre investisseur ne s’était manifesté. Vuitton, qui souhaite exploiter la marque Vendôme (son siège social est installé place Vendôme, à Paris), a donc décidé de s’y installer et de racheter deux bâtiments de près de 4 000 m2 à la ville pour 1,7 M€. Les travaux d’aménagement intérieur, dont le coût est estimé entre 15 et 20 M€, seront pilotés par les architectes du cabinet Inca de Grenoble. Cette implantation nécessite, par ailleurs, l’accord de la Drac puisque le bâtiment principal, du 18e siècle, est classé monument historique.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE