16
décembre 2017

Grenoble lance son AMI "Gren'de Projets"

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE

La Ville de Grenoble lance l’opération "Gren’de Projets", pour remettre en activité six bâtiments de son patrimoine. Une première salve de projets est attendue d’ici mi-décembre. La finalité de cet appel à manifestations d’intérêt ? "A la fois sociale, écologique, et économique", récapitule Maud Tavel, adjointe au maire en charge du patrimoine municipal, répondant à une "logique de préservation et de valorisation des ressources urbaines", et à la volonté de "maîtriser des charges de sites sous-occupés ou inoccupés". Les six édifices concernés sont la grande Orangerie (1 218 m2), située en entrée de ville, à proximité du Muséum d’histoire naturel et du Rectorat, l'ancien Musée-Bibliothèque (10 000 m2) sur la place de Verdun, l'ancienne piscine Iris (quartier Villeneuve, en bordure du parc Jean-Verlhac), la Maison "Villa Clément" (700 m2) sur les quais de l'Isère, l'ancien Couvent des minimes (3 743 m2) dans l’hyper-centre, quartier Très Cloîtres, et enfin le Pavillon sud (100 m2) sur la ZAC de Bonne, près des Grands Boulevards. Entreprises, collectifs, associations, artistes, utilisateurs, architectes, etc., la Ville ne refuse aucune proposition. Les montages juridiques seront variables : cessions foncières, baux emphytéotiques administratifs ou de droit privé. Un "club des partenaires" permettra aux porteurs de projets de s’associer avec des investisseurs, mécènes ou de trouver des soutiens auprès de partenaires institutionnels, entreprises, fonds, banques, etc. A la mi-juin, les projets finaux seront sélectionnés par un comité présidé par le maire (EELV) Eric Piolle et composé de quatre membres du conseil municipal et d'autant de personnes qualifiées. Le choix définitif sera soumis au vote, en conseil municipal, en septembre 2018.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere Guide des projets urbains Innovapresse 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250