A Béthune, les touristes investiront les corons

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE
La Cité des électriciens, à Béthune (Pas-de-Calais), "archétype de la cité minière du 19e siècle", fait l'objet d'une réhabilitation dont le but est d'en faire "un lieu tout à la fois de mémoire, de vie et de création pour le 21e siècle". Philippe Massardier, directeur du service culturel de la Communauté d’agglomération Béthune-Bruay, raconte, à l'occasion d'une visite organisée pour la presse, l'histoire de la réhabilitation de cet espace de 2,5 ha "tombé en désuétude, puisqu'un seul logement était encore habité en 2005". A partir de cette date s'est posée la question de réhabiliter ou de détruire. C'est finalement la première option qui a été choisie, et, "grâce à la mobilisation de plusieurs élus", la Cité a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 2009, et en 2012, au patrimoine mondial de l’Unesco. Le programme de réhabilitation, pour lequel un concours est lancé en 2013, prévoit la création d'une structure d'accueil touristique. C'est l'Atelier d'Architecture Philippe Prost (AAPP) qui remporte le concours de maîtrise d'œuvre pour cette partie. Le chantier, entamé en 2014, et qui doit se terminer cet automne, doit (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250