16
août 2017

Commerces : Sélestat reprend en main son secteur sud

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE

Ville moyenne entre Strasbourg et Colmar, Sélestat (67) a décidé de reprendre le pilotage d’un programme commercial dans son secteur sud, pour s’assurer que son contenu ne porte pas préjudice au commerce local. Le premier projet d’un investisseur privé local, représentant 12 000 m2 à dominante d’équipements de la personne, "aurait fragilisé la zone nord et tué le centre-ville, selon les termes mêmes de l’étude de la CCI", souligne Jacques Meyer, adjoint à l’urbanisme, pour expliquer les votes défavorables de la municipalité en Commission départementale d'aménagement commercial (CDAC). Finalement, la Ville a décidé de racheter les terrains, un ancien supermarché et une friche industrielle, pour concevoir un nouveau programme, porté à 17 000 m2 de surface plancher, mais d’un type d’offre radicalement différent : 6 000 m2 de loisirs dont un multiplexe, 1 000 m2 pour la restauration rapide et 10 000 m2 de moyennes surfaces autour d’une ou plusieurs locomotives en grande surface de bricolage. "Le cinéma et l’équipement de la maison sont aujourd’hui source d’évasion commerciale vers Strasbourg, Colmar et l’Allemagne limitrophe, comme l’a confirmé une étude complémentaire de notre aménageur Citivia SPL", explique l’élu. Par préemption ou négociation avec les propriétaires, la Ville et la SPL concessionnaire sont en train d'acquérir l’ensemble, qui sera légèrement élargi pour représenter 5,6 hectares. La commercialisation est prévue à partir de 2019, en lots multiples par cession de charges foncières aux différents opérateurs privés. Les investissements publics préalables (aménagements, travaux, acquisitions foncières) s’élèvent à 8,5 M€.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere Guide des projets urbains Innovapresse 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250