Pour la Chambre régionale des comptes d'Ile-de-France, la ZAC Claude Bernard (Paris 19e) a été "confiée à la Semavip dans des conditions contestables"

Projets urbains
TAILLE DU TEXTE
Compris entre les portes de la Villette et de la Chapelle, et inscrit dans le grand projet de renouvellement urbain (GPRU) de 2002, le projet Paris Nord-Est est le projet de réaménagement urbain le plus vaste (600 hectares) qui ait été lancé à Paris. La ZAC Claude Bernard est l’une des premières traductions opérationnelles du projet de réaménagement du secteur, et elle est aujourd'hui en phase d’achèvement. Créée en 2005, la ZAC s’étend sur 14,6 hectares sur une emprise foncière du 19ème arrondissement, correspondant principalement à la friche de l’ancien hôpital Claude Bernard. L’aménagement de la ZAC a été confié par la Ville de Paris à sa société d’économie mixte, la Semavip, par une convention publique d’aménagement conclue le 7 juillet 2005. Dans un rapport daté de décembre 2016 et publié début février, la Chambre régionale des comptes d'Ile-de-France pointe plusieurs irrégularités dans l'attribution de la concession à la Semavip, et dans le contrat de concession. Premier grief : la consultation pour désigner l'aménageur a été lancée avant la création de la ZAC, ce qui n'est pas régulier. "Les conditions, très largement (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250

Banniere Guide des projets urbains Innovapresse 250