14
décembre 2018

L’Alsace rassemble ses départements pour former une collectivité unique

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Depuis la création des grandes régions, dont le Grand Est, une large majorité d’Alsaciens ont exprimé leur désapprobation face au découpage décidé par François Hollande en 2015. Le gouvernement a tranché le 29 octobre : les deux départements du Bas-Rhin et Haut-Rhin vont se réunir dans une collectivité unique, dotée des compétences des conseils départementaux, avec quelques particularités, à partir du 1er janvier 2021.Ainsi, l’Alsace va retrouver des statistiques spécifiques de l’Insee, notamment. "La situation démographique et économique de l’Alsace, et en particulier celle de l’Eurométropole de Strasbourg (EMS), sont noyées dans des chiffres moins favorables du Grand Est", observe Robert Hermann, président socialiste de l’EMS. De quoi faire disparaître la région des tableaux "positifs". Les relations transfrontalières, le bilinguisme, seront d’autres compétences attribuées à la collectivité qualifiée "d’européenne". Le projet présenté par le Premier ministre, Edouard Philippe, le 29 octobre, donne satisfaction au plus grand nombre, spécialement aux présidents des départements, qui ont œuvré ensemble pour ce résultat. Reste à franchir de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE