23
septembre 2018

Le Sénat adopte le "Pacte national de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs"

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Aider les commerçants et artisans des centres, réduire l'artificialisation des sols par les centres commerciaux, préserver le tissu associatif, durcir les conditions d'implantation des surfaces commerciales en périphérie, alléger le coût du logement en centre-ville... Ces objectifs trouvent leur réponses législatives dans la proposition de projet de loi (PPL) portant "Pacte national de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs", présentée par Rémy Pointereau (LR - Cher) et Martial Bourquin (Socialiste et républicain - Doubs), et adoptée à une large majorité par le Sénat en première lecture, le 14 juin.La PPL s'inspire notamment des travaux menés entre juillet 2017 et avril 2018 par un groupe de travail transpartisan du Sénat. L'APVF (Association des petites villes de France), qui se réjouit de cette adoption, rappelle que le texte reprend nombre des idées qu'elle prône depuis longtemps. Elle espère que le gouvernement créera les conditions pour que la PPL puisse être adoptée à l'Assemblée nationale. Et permettra ainsi d'aller plus loin que le plan Action cœur de ville qui "ne concerne que 222 villes de dimensions moyennes". Or, "ce sont plus de 700 collectivités, dont de très nombreuses petites villes, qui connaissent une situation critique et un (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE