Conseil de Paris : la vitalité commerciale de la capitale en débat

Politique
TAILLE DU TEXTE
Avant d'annoncer les temps forts du prochain Conseil de Paris, qui se tiendra les 9 et 10 mai (après notre bouclage), Bruno Julliard, premier adjoint à la maire de Paris, a tenu à souligner "la vitalité démocratique parisienne", trois jours avant l'élection du futur président de la République. Ainsi, la capitale compte cette année "1 300 000 électeurs inscrits, un record depuis 1969". Le 23 avril, 83,85 % des électeurs parisiens ont voté, soit "le 5e taux de participation le plus élevé en France". Le premier adjoint s'est également félicité de "la faiblesse historique du Front national", qui n'a pas atteint les 5 % au premier tour des présidentielles 2017. "Depuis 2012, le parti a perdu 20 % d'électeurs". Bruno Julliard s'est ensuite réjoui de "la forte connotation culturelle" de ce Conseil de Paris : "sur les 383 délibérations, 75 concernent des projets culturels, dont beaucoup de subventions" (28 M€).  Un grand débat animera cette séance : "la stratégie de Paris pour renforcer son soutien aux commerçants et artisans". Olivia Polski, adjointe en charge du commerce, de l'artisanat, des professions libérales et indépendantes, a énuméré la liste des outils que l'exécutif parisien entend mettre en place pour favoriser "la vitalité (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250