26
avril 2018

Contournement autoroutier de Strasbourg : l'Ae soulève des manquements

Mobilités
TAILLE DU TEXTE
Dans une délibération du 21 février, l'Autorité environnementale (Ae) estime que l'étude d'impact du Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg, dont la déclaration d'utilité publique a été signée par le gouvernement en janvier dernier, nécessite une "mise à niveau" sur de nombreux points. En effet, l'étude d'impact de ce projet d'autoroute de 2x2 voies sur 24 km avec péage, dont la construction et l’exploitation sont concédées à Vinci pour une durée de 54 ans, date de 2006. Or "seulement certains volets ont été actualisés". Parmi les aspects "non ou partiellement actualisés, ou dont l’actualisation présente des insuffisances" : les impacts en phase travaux, la qualité de l’air, les effets sanitaires, la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, ou encore l'évaluation socio-économique. En outre, certains impacts n'ont tout simplement été traités, comme l'impact sur les sols, ou le développement de l’urbanisation. L'Ae recommande également de "démontrer l’additionnalité, la faisabilité et la pérennité" des mesures compensatoires, notamment de "celles relatives à la destruction des zones humides (...)

Pour lire la suite : identifiez-vous

Vous êtes déjà abonné? La lecture de cet article nécessite d'être identifié :
Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné au titre UI, LP, CL ou TIF

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250