27
septembre 2017

Moventia-Marfina remporte les transports en commun de Montbéliard

Mobilités
TAILLE DU TEXTE

L’opérateur de transport espagnol Moventia-Marfina effectue une percée dans l’exploitation des transports urbains en France, par sa sélection à Montbéliard. La communauté d’agglomération PMA (Pays de Montbéliard Agglomération, élargie début 2017 à 72 communes pour 142 000 habitants) l'a retenu, face à Transdev et à Kéolis, le titulaire jusqu’alors, pour la DSP (délégation de service public) du 1er juillet prochain au 31 décembre 2023. La DSP comprend la mise en service, en 2019, du THNS (transport à haut niveau de service). Ce projet, d'un peu plus de 100 M€, comprend la création de trois lignes sur une quinzaine de kilomètres dans le cœur d’agglomération, sur 29 communes, ainsi que la desserte du "site médian" entre Montbéliard et Belfort. Les trois offres étaient très proches dans leur contenu, mais Moventia a proposé un plan de développement du réseau légèrement plus important, se traduisant par un objectif de 30,4 millions de kilomètres commerciaux, contre un peu plus de 28 millions pour ses deux concurrents. De même pour l’investissement qu’il prévoit, jusqu’à 6,65 M€.

Selon la délibération, PMA relève une offre financière plus avantageuse du candidat espagnol. Elle réduit sa contribution financière forfaitaire (CFF) à 3,3 €/km, soit 40 centimes de moins que Transdev et Kéolis. Les charges d’exploitation sont annoncées moindres et sont couvertes à 14,6 % par les recettes, face aux 13 % annoncés par Transdev et 13,6 % par Kéolis.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Banniere Traits Urbains 86 250

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250