Marseille : le Jarret deviendra un boulevard urbain

Mobilités
TAILLE DU TEXTE
Le groupement associant l’urbaniste Christian Devillers (mandataire), l’agence Tangram architectes et la société Ingérop (BET) est lauréat du concours de maîtrise d’œuvre pour la requalification de la rocade du Jarret à Marseille (4e, 5e et 10e arrondissements). Cet axe de 3,6 kilomètres (2 x 3 voies) sert aujourd’hui de voie de contournement du centre-ville. La voie communément appelée le Jarret par les Marseillais est en fait constituée de plusieurs boulevards : les boulevards Maréchal Juin, François Duparc, Sakakini et Jean Moulin (4e et 5e). L'axe est aujourd’hui complètement saturé, même au-delà des heures de pointe, puisqu'il voit passer un trafic de transit des automobilistes qui refusent d’emprunter le tunnel Prado-Carénage, ouvrage payant qui passe sous l’hyper centre et relie les autoroutes Nord (A7) et Est (A50). Avec la mise en service prochaine de la rocade L2, autoroute urbaine de 9,7 km qui assurera le contournement de la ville en 2018, la Métropole Aix-Marseille-Provence a programmé la reconfiguration du Jarret en boulevard urbain multimodal. Le projet inscrit au calendrier du PDU vise à faire respirer cet axe aujourd’hui parmi les plus pollués de Marseille. Il s'agira de fluidifier la circulation des véhicules, et notamment (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250