04
août 2020

Quand la Confédération générale du logement s’inquiète

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le remaniement ministériel (lire notre article), la séparation du Logement de la politique de la Ville notamment, interroge la Confédération générale du logement (CGL), présidée par Michel Fréchet. "Pourquoi détacher le logement du ministère de la Ville et le rattacher au ministère de la Transition de l’écologie ? Est-ce nier la nécessaire intégration du logement dans la cité, dans les transports, dans le quotidien ?" Et le président, via un communiqué, d’étayer son propos : "considérer le logement uniquement par le prisme de l’écologie c’est le réduire à des problématiques environnementales, l’exclure de l’aménagement du territoire, et donc être réduit à ne travailler que sur des solutions écologiques, et non plus économiques, sociales et sociétales". Michel Fréchet précise : "il n’est pas question de nier l’importance de l’écologie, de la restauration, de l’isolation, mais le prisme du logement est bien plus large que (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 112 EST PARU !

Couv TU112