11
décembre 2019

Le PTZ navigue en eaux troubles

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
La mission conjointe de l’Inspection générale des finances (IGF) et du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) sur le PTZ, très attendue, s’est prononcée : elle recommande de ne pas prolonger le PTZ au-delà du terme prévu pour les zones tendues (31 décembre 2021), et de ne pas le réintroduire sur le neuf dans les zones B2 et C au 1er janvier 2020. Par lettre de mission datée du 19 juin, les ministres chargés de l’économie, des comptes publics, de la cohésion des territoires et du logement ont demandé à l’Inspection générale des finances (IGF) et au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), une évaluation du dispositif Prêt à taux zéro (PTZ) "au regard de son objectif de primo-accession à la propriété des publics modestes et intermédiaires en s’efforçant d’appréhender son effet déclencheur selon les zones". Le couperet est tombé. Malgré "une excellente notoriété et (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous