04
avril 2020

Logements anciens : vers une moyenne de 10 560 €/m2 pour un appartement à Paris

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
D’abord, une précision, signée Thierry Delesalle, président de la commission statistiques immobilières des Notaires du Grand Paris : "il n’y a pas de bulle immobilière !". Et l’intéressé de s’en expliquer, en ouverture d’une conférence de presse sur le marché résidentiel ancien en Ile-de-France, le 27 février, à Paris. A ses yeux, "spéculation" et "phénomènes économiques majeurs" sont à l’origine d’une bulle. "Or, aujourd’hui, il n’y a rien de tout ça", insiste-t-il. "Nous observons juste un marché tendu par endroits, au sein des métropoles dynamiques notamment". En témoigne le record observé en Ile-de-France en 2019, avec 176 580 logements anciens vendus (+ 4 % en un an), dont 121 100 appartements (+ 3 % en un an) et 55 480 maisons (+ 5 % en un an). D’après les indices Notaires-Insee, les prix, aussi, ont augmenté de 3,9 % : en moyenne, le prix d’un appartement ancien ressort à 6 310 €/m2 (+ 5,6 % en un an) – "une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 110S EST PARU !

Couv TU110 OK 1 page 001