21
novembre 2019

31ème Classement des promoteurs d’Innovapresse : Nexity, Altarea Cogedim et Bouygues Immobilier en tête

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE

Innovapresse a présenté son 31ème Classement des promoteurs, mercredi 12 juin, lors d’une soirée au Grand Hôtel Intercontinental Opéra, à Paris. Il porte sur l’exercice 2018.

Pour la quatrième année consécutive, Nexity est en tête du Classement. L’an dernier, il dépassait pour la première fois les 4 milliards d’euros de volume d’affaires global réservé ; il confirme son statut cette année, avec 4,535 Md€. Aux 2ème et 3ème rangs figurent de nouveau Altarea Cogedim qui s’est maintenu, en 2018, à près de 3,7 Md€, et Bouygues Immobilier, avec plus de 2,6 Md€. Les 4ème et 5ème places s’inversent, Kaufman and Broad repassant devant Vinci Immobilier, les deux étant désormais au-dessus des 2 Md€ de volume d’affaires global réservé.

Le "Top 10" voit deux nouveaux entrants : à la 8ème place le groupe Alila ; et à la 9ème place le groupe Emerige. Ils éjectent ainsi du "Top 10" Eiffage Immobilier, désormais 13ème, qui dépasse toutefois, avec Les Nouveaux Constructeurs et Linkcity, respectivement 11ème et 12ème du classement, la barre symbolique du milliard d’euros de volume d’affaires. Pichet, entré au "Top 10" l’année dernière, se renforce encore et prend la 7ème place, tandis qu’Icade (6ème) et BNP Paribas Real Estate (10ème) s’y maintiennent. Parmi les milliardaires en volume d’affaires global réservé, il faut encore citer Marignan, à la 14ème place. Si quelques uns marquent le pas, le nombre de promoteurs présentant un volume d’affaires supérieur à 500 M€ reste soutenu : ils sont 20, comme l’année dernière.

En immobilier d’entreprise, c’est Altarea Cogedim qui est premier du classement ; et en résidentiel, de nouveau Nexity.

Par ailleurs, des trophées ont également salué les dynamiques à l’œuvre. La plus belle remontée dans le classement, en immobilier d’entreprise, a été effectuée par Emerige, qui gagne 7 places, passant de la 11ème place l’année dernière à la 4ème place cette année, et Sogeprom, qui connaît un parcours similaire en passant de la 20ème à la 13ème place. Sogeprom qui réalise également la meilleure progression avec un volume d’affaires immobilier d’entreprise en hausse de 516 %. En résidentiel, la meilleure progression a été réalisée par Carrère, avec une hausse de 233 % de son volume d’affaires. Enfin Demathieu Bard Immobilier a effectué la plus belle remontée en volume d’affaires global (il est passé de la 26ème à la 22ème place) et Em2c Promotion Aménagement la meilleure progression (avec une augmentation de 143,5 % de son volume d’affaires global).

Lors de la soirée du Classement, la rédaction d’Innovapresse a attribué des prix thématiques à BNP Paribas Real Estate pour Métal 57 (architecte Dominique Perrault) et Kaufman and Broad pour l’immeuble ORA (architecte François Leclercq) (catégorie Bureaux) ; Vinci Immobilier et le Groupe Cardinal pour Ycone (architecte Jean Nouvel), Bouygues Immobilier pour la résidence Niwa (architecte Kengo Kuma, paysagiste Michel Desvigne) et Sogeprom (via sa filiale PragmA) et Vinci Immobilier pour Higher Roch (architectes Brenac et Gonzalez) (catégorie Logements) ; le Groupe Duval pour le Hall in One (architectes Atelier Rivat et Sudarchitectes) et Emerige pour Morland Mixité Capitale (architectes David Chipperfield Berlin et Calq Architecture) (catégorie Opérations mixtes) ; Crédit Agricole Immobilier pour l’écoquartier Woodi, Eiffage Immobilier pour la tour Hypérion (architecte Jean-Paul Viguier, AMO Woodeum) et GA Smart Building pour son procédé constructif (catégorie Matériaux et modes constructifs) ; enfin Altarea Cogedim pour le "Village du réemploi" (Nicolas Reymond Architectures et Julien Joly Architecture), Icade pour le Lab by Icade et Nexity pour Nexity Non Profit (catégorie Soutien à l’innovation). Sélectionnés parmi la production des promoteurs présents dans le classement, ces prix thématiques répondaient à un double critère : la composante innovation des projets, et la contribution à la fabrication d’une ville agréable à vivre.

L’ouvrage "Le Classement des promoteurs 2019" compte 60 promoteurs, contre 50 l’année dernière (en vente ici). Il analyse et compare les volumes d’activité (sur l’exercice 2018), le nombre de logements ou de mètres carrés produits, ou encore les résultats financiers des principaux promoteurs immobiliers privés. Les informations de chaque société sont détaillées dans des fiches individuelles décrivant le positionnement de ces acteurs, leur stratégie, leurs opérations emblématiques et leurs perspectives.

 

Articles sélectionnés pour vous