Val Touraine Habitat sonne l’alarme sur ses finances

Logement social
Outils
TAILLE DU TEXTE
La baisse des APL et une possible hausse de la TVA pourraient se traduire par une perte de 10 M€ pour le bailleur social Val Touraine Habitat (37), qui gère 23 570 logements (dont 45 % sur le territoire de la métropole de Tours). Le directeur général, Jean Luc Triollet, sonne donc l’alarme en alignant les dangers : perte de 5,6 M€ avec la loi de finance 2019 et la baisse des loyers consécutive à la réduction des APL. Cette perte pourrait être doublée en 2020 avec comme conséquence une diminution du nombre de logements construits (50) et des réhabilitations (une centaine). Certes, VTH a pu allonger une partie de sa dette sur dix ans, des emprunts ont été renégociés et la masse salariale limitée. Mais Val Touraine Habitat estime être aujourd’hui sur l’os sans autre possibilité d’économies. Malgré tout le bailleur veut renforcer ses fondamentaux pour 2019 : maintien du taux de vacance (3,2 %), construction de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous