La métropole lilloise et 11 communes élaborent un permis de louer

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
En avril 2019, le permis de louer (autorisation préalable de mise en location) sera en vigueur dans onze communes de l’agglomération lilloise. Elles emboîtent le pas de la ville de La Madeleine qui avait tenté, fin 2017, d’instaurer cette disposition de la loi Alur. Le préfet lui avait refusé cette possibilité, estimant que la mesure devait être portée par la Métropole européenne de Lille (MEL), compétente en matière de logement. Cette fois donc, l’EPCI est dans le coup. Dans le même élan, la MEL participe à l’instauration sur son territoire de la déclaration de mise en location et de l’autorisation préalable de division de logements. Au total, trente communes s’engagent, avec l’un ou l’autre des trois outils, dans la lutte contre l’habitat insalubre sur tout ou partie de leur sol. On compte 43 000 logements "potentiellement indignes" (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique