22
juillet 2017

La logistique, une tendance de fond

Editos
TAILLE DU TEXTE

La logistique, c'est tendance. Un doute là-dessus ? Jetez un œil sur les derniers indicateurs du marché publiés par Immostat (cf. p. 8) et vous serez convaincus. Ainsi, 90 M€ d'engagements ont été enregistrés au cours du premier trimestre en Ile-de-France, un niveau jamais atteint depuis 2007. Le climat d'incertitude politique n'y change rien. Preuve en est : le marché de l'investissement en locaux d'activités et logistiques s'est stabilisé à 25 Md€ en Europe, en 2016. Logan Smith, Head of Logistics Investment for Europe chez BNP Paribas Real Estate, l'explique sans mal : "les liquidités restent abondantes et, outre les pure players, le marché de la logistique attire des investisseurs cherchant à étoffer et diversifier leur portefeuille. Le rendement prime des locaux logistiques a atteint un plancher dans la plupart des pays".
Retour sur la scène hexagonale, où un nouveau record a été établi lors du dernier exercice : 2,7 Md€ d'investissements, soit une hausse de 8 % par rapport à 2015, et un rendement prime de 5,5 % en région parisienne. Pas moins de 3,6 millions de m2 ont été placés durant la même période et la demande est croissante. D'où la confiance affichée par Pascal Aujoux, directeur général de PRD (cf. p. 6) : "les actifs logistiques bénéficient d'une vraie pérénité. Les investisseurs ne s'y trompent pas, leur appétit est réel. Cette tendance de fond se traduit forcément sur la croissance. Les signaux sont donc très positifs". Et entrer dans la danse est désormais tendance.