18
octobre 2018

La lumière de Belval (Luxembourg) attire les bureaux privés

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Conséquence d’un développement ininterrompu, le quartier nouveau de Belval, au Luxembourg, à la frontière française, enregistre désormais 210 000 m2 de bureaux construits depuis la première livraison il y a douze ans. "Il devient ainsi le premier pôle tertiaire de périphérie du pays, se hisse au cinquième rang national en terme de stock avec près de 5 % de part de marché et a capté 1/6 des transactions par an depuis 2006", souligne Agora, la société chargée du développement du site qui a émergé à partir d’une vaste friche sidérurgique.Si les projets de l’Etat pour déconcentrer une partie de ses services et de l’université ont constitué les moteurs des premières années, le privé prend désormais le relais avec dynamisme. Dans le quartier de Square Mile en pleine expansion, ses projets représentent en cumul un pipeline de 83 500 m2 de surfaces mixtes tertiaire-habitat-hôtellerie-commerces, où les bureaux occupent une place majeure. 50 000 m2 sont en cours de construction. Parmi les promoteurs non-luxembourgeois, l’acteur allemand Strabag Real Estate prévoit 7 000 m2 de bureaux et services d’ici à deux ans et sont homologue belge Atenor 14 900 m2 (dont (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE