15
novembre 2018

Une prochaine pression sur les coûts de construction à Paris

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
A travers son rapport annuel, International Construction Costs 2018, Arcadis a établi le classement des villes les plus chères en termes de coûts de construction. Un classement dominé par San Francisco, New-York et Hong Kong, suivis par Toronto, Boston, Philadelphie, Chicago, Londres, Macao et Genève. Comment réduire les coûts ? Nicolas Boffi, City Executive Paris, mise sur des "méthodes innovantes", "basées sur les technologies digitales, réduisant les interfaces et les intermédiaires". Le BIM en fait partie. Il précise : "certaines sociétés, aux Etats-Unis et en Asie, veulent ainsi favoriser la construction hors-site et la préfabrication, ou encore réinternaliser des activités habituellement sous-traitées pour mieux maîtriser la chaîne globale de construction". Il ajoute : "les sociétés qui adopteront rapidement les outils digitaux en tireront des bénéfices en termes de data de très bonne qualité ; elles bénéficieront d'un avantage compétitif considérable pour réduire leurs coûts de construction". Paris figure à la 18e place de ce classement, avec des coûts médians. "La concomitance de grands chantiers au cours de la prochaine décennie et d'un contexte général favorable au retour des investissements immobiliers va (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE