Grosvenor vise le marché résidentiel

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le groupe Grosvenor, qui a réalisé un bénéfice de 143,5 millions de livres sterling en 2017, notamment grâce à sa position sur le secteur de l’immobilier de bureaux à Paris, a décidé de renforcer sa présence sur le marché résidentiel, comme en témoigne l’acquisition de six projets en développement à Madrid. "Notre ambition actuelle est de transformer les actifs sous-utilisés au sein de notre portefeuille en actifs qui contribuent à la croissance et au dynamisme des quartiers dans lesquels ils se trouvent. Nous adopterons une approche similaire à Paris et, de plus, allons étudier des opportunités de repositionnement d'immeubles de bureaux", résume James Raynor, directeur général de Grosvenor Europe. Il ajoute : "la plupart des marchés sur lesquels nous sommes présents sont matures et les prix des actifs y restent élevés. Nous devrons donc adopter une approche sélective en matière d'expansion, qui consiste à nous appuyer sur notre solide connaissance des marchés locaux pour débloquer des opportunités dans chacune des villes-clés où nous sommes présents".

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement