Foncière des Régions - Beni Stabili : plus qu'un rapprochement

Immobilier
TAILLE DU TEXTE
Développer le groupe, tout en le simplifiant : tel est l’objectif de Foncière des Régions, qui a entamé des discussions avec Ben Stabili, qu’elle possède à 52,4 %, relatives à un projet de fusion de leurs structures. La base de ces discussions : une parité de 8,5 actions de FDR pour 1 000 actions Beni Stabili. Un projet soumis à diverses approbations, qui pourrait aboutir d’ici fin 2018.La société italienne dispose d’un patrimoine unique de 3,5 Md€, dont 2,1 Md€ de bureaux à Milan. Avec 1,7 Md€ PdG d'actifs supplémentaires, principalement à Milan, Foncière des Régions afficherait un patrimoine de près de 15 Md€ PdG (21 Md€ à 100 %).A fin 2017, FDR disposait d’un pipeline de 690 M€ à Milan. "Après le siège de Fastweb (19 000 m2) lancé en 2016, le siège d'Amundi (8 300 m2) livré en 2017 et le siège d'AON (9 500 m2) lancé en 2018, ce sont plus de cinq nouveaux projets de développements qui vont démarrer à Milan en 2018-2019, pour 55 000 m2 et 275 M€ de coût de revient", précise un communiqué.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement