Marseille : Euroméditerranée cherche à booster l’offre tertiaire

Immobilier
TAILLE DU TEXTE
Avec un taux moyen de 4,9 %, le marché immobilier tertiaire marseillais affiche des taux de rendement prime supérieurs à ceux de Lyon (3,95 %) et de Paris (3 %). Reste à proposer des opportunités à la mesure de ce potentiel. Un défi de taille pour une la métropole Aix-Marseille-Provence, qui entend mettre sur le marché chaque année 200 000 m2 de bureaux à l’horizon 2030. En la matière, le gap à franchir demeure important. "En 2017, Aix-Marseille a battu un record avec 152 000 m2 de bureaux placés", indique Magali Marton, directrice des études de Cushman & Wakefield, "un chiffre supérieur de 30 % à la moyenne de la dernière décennie". Un tiers de ces transactions (57 600 m2) a eu pour décor Euroméditerranée, le quartier d’affaire dans le champ de radar des opérateurs. Ce dernier a accueilli treize des 23 plus grandes transactions de bureaux observées sur le territoire d’AMP en 2017. Euromed’ a également capté près de 75 % du montant des investissements dans le bureau en 2017 (331 M€ sur un total de 453 M€ à l’échelle d’AMP). Un chiffre à mettre sur le compte notamment du rachat des Docks par Amundi Immobilier, auprès de la banque américaine JP Morgan (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement