18
octobre 2018

Hong-Kong passe en tête

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
L’étude annuelle de Cushman & Wakefield, Offices space across the world, qui analyse les coups par poste de travail sur 215 marchés de bureaux dans 58 pays, met en exergue la montée en puissance de Hong-Kong, qui devient ainsi le marché de bureaux le plus cher au monde (+ 5,5 %, 27 431 $/poste de travail) et prend ainsi la place du quartier londonien du West End, où les coûts ont baissé de 19 % (22 665 $). A Paris, ils ont également diminué (11 756 $). "En 2017, le coût moyen annuel mondial par poste de travail a augmenté de 1,5 % en raison d'une hausse observée sur les continents américain (+ 4,2 %), asiatique et pacifique (+ 3,4 %)", précisent les analystes de Cushman & Wakefield. En Europe, les coûts ont, à l'inverse, baissé de 1,3 %. "Face à la hausse du coût par poste de travail, il devient essentiel pour les employeurs d'optimiser les performances de leurs salariés, en proposant des environnements de travail qui contribueront à attirer et fidéliser les meilleurs talents sur un marché mondial concurrentiel", remarque Sophy Moffat, du département études EMEA.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE