Un ménage français pouvait acquérir, en 2016, 30 % de surface en plus qu'en 2008

Immobilier
TAILLE DU TEXTE
88 % des crédits souscrits par les ménages européens sont dédiés à l'immobilier, dévoile, entre autres, la 5e étude du Crédit Foncier sur le crédit immobilier souscrit par les ménages des 28 pays membres de l'UE. Le montant de ces crédits s'élevaient fin 2016 à 6 150 Md€, en hausse de 3,1 % et de 9 % sur les cinq dernière années (2011-2016). Avec 928 Md€ d'encours de crédits immobiliers, la France est le troisième pays européen en volume (1 352 Md€ au Royaume-Uni et 1 126 en Allemagne) et deuxième s'agissant de la population. Le crédit immobilier représente 86 % de l'endettement total. Faiblement endettés comparé au Danemark La France, avec un encours de 13 905 € par habitant à fin 2016, se situe au-dessus de la moyenne européenne (12 059 €), au 8e rang, entre l'Irlande (15 570 €) et l'Allemagne (13 701). De fortes disparités sont constatées entre les pays d'Europe du Nord (23 159 €) et ceux d'Europe de l'Est (2 021 €). En 2016, les encours de crédits immobiliers résidentiels ont atteint 49 870 € par ménage propriétaire français, au-dessus de la moyenne européenne (40 671 €), soit le 9e de la zone euro, mais loin derrière le Danemark (192 461 €) et loin (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement