10
avril 2020

Fortunes diverses pour les projets commerciaux à Besançon

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
La prolifération des zones commerciales de périphérie semble connaître un coup de frein à Besançon (25). Ainsi, le retail park de 7 000 m2, porté par le local SMCI dans la zone Valentin, a été rejeté en CNAC, alors qu’il avait obtenu l’accord de la commission départementale l’automne dernier. A l’inverse, la voie paraît dégagée pour le projet d’Ideea Développement au sein de la zone de Chalezeule (3 600 m2) : il a obtenu le feu vert de la CDAC fin janvier. Il occupera une partie du site que visait Frey pour un retail park plus conséquent de 9 000 m2, mais la foncière a mis en stand-by ce dossier retoqué en CDAC à l’automne 2017. Sur la zone Valentin, MRM livrera à l’automne prochain l’extension de 2 600 m2 GLA de la galerie du Carrefour (4 100 m2 actuellement). Le rééquilibrage dans le débat des municipales Ces évolutions contrastées interviennent alors que le débat sur le rapport de force entre commerces de centre-ville et de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 110S EST PARU !

Couv TU110 OK 1 page 001