David Seksig (Novaxia Investissement) : "l’actif immobilier ne devrait pas être boudé"

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
Directeur général de Novaxia Investissement, David Seksig a signé, le 19 mars, une tribune sur "les enseignements à tirer d’une crise sanitaire inédite", "sans réel précédent dans nos économies modernes". S’il ne se dit pas surpris par la chute des marchés financiers "qui ont horreur du doute", il s’interroge sur une éventuelle contagion à l’immobilier. A l’immobilier d’entreprise notamment, "plutôt corrélé au PIB", "que les Français plébiscitent à travers les SCPI". "Par construction, l’immobilier d’entreprise s’ancre dans le temps long avec une visibilité sur les flux liés à des baux à 3, 6, 9, 12 ans plus ou moins fermes. Quant aux délais de transactions, ils sont aussi assez longs : une inertie qui sera naturellement protectrice dès lors que la crise est suffisamment courte", explique-t-il. Et l’intéressé de nuancer son propos : "mais si la crise s’avérait plus longue, le risque potentiel auquel seraient exposés les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique