14
décembre 2018

Orléans "déclare la guerre" aux logements indignes

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La ville, la métropole d'Orléans et l'Anah vont investir près de 14 M€ dans les cinq prochaines années pour résorber l'habitat indigne et lutter contre les marchands de sommeil dans le quartier Carmes, où la ville mène, par ailleurs, une grosse opération de reconquête du centre ancien en y développant un quartier mixte à la place de l'ancien hôpital. Dans le cadre du Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés, deux chantiers vont être menées de concert : une Opération programmée d'amélioration de l'habitat Renouvellement urbain (Opah-RU) et une Opération de restauration immobilière (ORI). Une soixantaine d'immeubles au total, représentant 316 logements, ont été répertoriés. Sur ce total, douze immeubles jugés prioritaires car particulièrement dégradés, vont faire l'objet d'une première ORI permettant à la ville d'obliger les propriétaires à engager des travaux (subventionnés jusqu'à 70 %). A défaut, la municipalité engagera elle-même les travaux avant de se faire rembourser et pourra même ouvrir des procédures d'expropriation. Une enquête publique a donc été lancée afin d'engager les premiers chantiers en janvier prochain.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE