Réhabilitation en site occupé à Grenoble : les bailleurs s'en mordent les doigts

Habitat
TAILLE DU TEXTE
Dans le cadre du premier programme de renouvellement urbain du quartier de la Villeneuve, les travaux de rénovation thermique des immeubles n°40 (154 logements) et n°50 (88 logements) de la galerie de l'Arlequin sont en cours d'achèvement. La galerie est un ensemble d’immeubles et d’équipements, en forme de serpentin et long de 1,5 km, comprenant plusieurs montées, construit au début des années 70. L'opération de réhabilitation a permis la pose de nouvelles façades, la création de nouvelles montées, ou encore la rénovation et sécurisations des halls. La réhabilitation du 50, immeuble géré par le bailleur Actis, pilotée par Bouygues, s’élève à 6,7 M€. Celle du 40, géré par la SDH, qui a mandaté Eiffage, à 10,78 M€. Ces travaux se sont déroulés en site occupé, en présence de 77 locataires, qui l'ont mal vécus. Au point que l'association du 50 et le collectif du 30-40 réclament des dédommagements auprès des deux bailleurs. Ils ont obtenu, pour le moment, une réduction des charges d'entretien des espaces communs et de l’ascenseur sur une année, mais exigent encore 1 000 € par logement. Ayant tiré l'enseignement de cette (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement