26
mai 2017

Logements sociaux : comparatif entre Paris et la MGP

Habitat
TAILLE DU TEXTE
L'Adil de Paris a réalisé un état des lieux de la demande et des attributions de logements sociaux comparant la situation parisienne à celle du territoire métropolitain. Au 31 décembre 2015, l'Agence départementale d'information sur le logement recense 170 542 demandes actives à Paris, pour 10 600 attributions. Au sein de la Métropole du Grand Paris, le nombre de demandes s'élève à 458 298 et 48 628 attributions. Paris représente "37 % des demandes de la MGP" et 27 % de la demande francilienne. Le délai moyen d'obtention d'un logement social est de 40 mois à Paris, contre 35 mois dans les communes de la MGP (29 mois en IdF).  Quelles différences entre le parc parisien et le parc métropolitain ? A Paris, 32 % des logements sociaux datent d'avant 1946, contre 15 % pour la MGP. La part de logements sociaux ayant été construits depuis 1980 est la même à Paris qu'en métropole : 35 % chacun. C'est pendant la période d'expansion des grands ensembles que les logements sociaux ont explosé dans la MGP : 29 % ont vu le jour entre 1965 et 1979.  En matière de financements, on retiendra que 73 % des logements du parc social parisien sont des PLUS (avant et post réforme de 1977), un ratio équivalent à celui de la MGP (72 %). A Paris, les parts des PLS et des PLI, (...)

Pour lire la suite : identifiez-vous

Vous êtes déjà abonné? La lecture de cet article nécessite d'être identifié :
Je m'identifie

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au titre suivant :
Je m'abonne
DECIDEURS D'ILE DE FRANCE

Banniere Courrier du Logement Innovapresse 250

Bannière cp 2016 3

Banniere CAIV Innovapresse 250