Enquête Logement 2013 : le zoom sur l'Ile-de-France enfin complet

Habitat
TAILLE DU TEXTE
Le travail leur a pris quatre ans. L'Insee, la Drihl, la Driea, l'IAU et l'Apur ont présenté, le 7 mars, l'édition 2017 des "conditions de logement en Ile-de-France", qu'ils ont élaborée à partir des données de l'enquête nationale Logement de 2013. Le document, dont certains chapitres avaient toutefois déjà été rendus publics, notamment sur le reste à charge des ménages (cf. DIF 1276), présente une photographie assez précise des 5,1 millions de résidences principales franciliennes. Un parc qui "progresse faiblement, malgré un niveau élevé de construction", révèle l'enquête. En effet, entre 2006, date de la précédente enquête Logement, et 2013, la construction neuve s'est élevée à 45 000 unités par an en moyenne, ce qui est plus que sur la période précédente (37 000). Cependant, l'augmentation du nombre de résidences principales n'a été que de 31 500 logements par an sur la période. En cause : "l'amplification des destructions d'immeubles et des restructurations de logements, l'augmentation des regroupements d'appartements pour en accroître la surface, une légère augmentation de la vacance et la transformation de résidences principales en résidences secondaires". Il en (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

CL Abonnement