27
juillet 2017

Les Défis urbains : 27 réalisations récompensées

Acteurs
TAILLE DU TEXTE

Le jury des Défis urbains a étudié, cette année, pour la deuxième édition de l'événement, 85 réalisations urbaines. Il en a retenu 27, dans autant de catégories recoupant les grands enjeux de la construction de la ville : construction métropolitaine, création de centralité, espaces publics, commerces, paysage urbain... Ce jury, réuni par le groupe Innovapresse, et présidé par Marie-Christine Vatov, rédactrice de chef de Traits Urbains, était composé de Florence Gall-Sorrentino, urbaniste, déléguée adjointe de la Fnau (Fédération nationale des agences d'urbanisme), Philippe Druon, urbaniste et président du CFDU (Conseil français des urbanistes), Bénédicte de Lataulade, sociologue, présidente de l'Acad (Association des consultants en aménagement et développement des territoires), Jean-Marc Offner, ingénieur urbaniste, dg de l'a-urba (Agence d'urbanisme Bordeaux Métropole Aquitaine), et Basile Delacorne, chef des informations d'Urbapress Informations. 

Parmi les initiatives distinguées, six ont obtenu le "coup de cœur" du jury. Il s'agit, premièrement, de l'Arc de l'innovation (catégorie "Construction métropolitaine – rééquilibrage territorial"), stratégie d'ensemble visant à augmenter l'attractivité et à développer l'emploi sur un large territoire de l'Est parisien, mobilisant Paris et les Etablissements publics territoriaux (EPT) Plaine Commune, Est Ensemble et Grand-Orly Seine Bièvre. Vient ensuite Charleroi sur le Divan (catégorie "Coproduction de la ville / nouveaux professionnels entrants"), processus de psychanalyse urbaine, de stimulation de l'imaginaire, et d'accompagnement des habitants. Le parcours running en bord de Loire, à Orléans (catégorie "Paysage urbain), est le troisième projet distingué. Egalement retenue, l'opération des Capucins, à Brest (catégorie "Reconversion de friche"), restructuration d'un site industriel et militaire conjuguant intensification urbaine et rayonnement métropolitain. Cinquième coup de cœur, l'aménagement des espaces publics du quartier Belencontre, à Tourcoing (catégorie "Renouvellement urbain / rénovation de QPV"). Enfin le jury a distingué Rivières dans la ville à Mont-de-Marsan (catégorie "Renouvellement urbain / rénovation de centres-villes") : requalification d'un ensemble d'espaces publics et de berges qui impulse une redynamisation urbaine à l'échelle de toute la commune.

Les autres réalisations lauréates des Défis urbains sont : "Regards de jeunes sur le square Cristino Garcia", à Paris (catégorie "Coproduction de la ville/démarche bottom up") ; "Sur place ou à emporter", à Rennes (même catégorie) ; le Troisième lieu, à Thionville (catégorie "Création de centralité") ; le Jeu de Paume, à Beauvais ("Développement commercial maîtrisé") ; le parc Blandan à Lyon ("Espace public / Nature en ville") ; le Stationnement mutualisé de la Cartoucherie, à Toulouse ("Espace public / voiries et circulations") ; Forme Publique 2016, à La Défense, ainsi que le Passage miroir, à Paris ("Espace public / signalétique et mobilier urbain") ; la Ruche d’entreprises et le parking de l’Union, à Roubaix ("Evolutivité") ; le Parc naturel urbain des Rives du Gave, à Pau ("Interface / rapport à l'eau") ; l'Université Jean-Jaurès de Toulouse ("Interface / ville-université") ; le Téléphérique urbain de Brest ("Interface / couture urbaine") ; la Résidence Camelot Europe, Boulevard de Louvain à Marseille ("Production de logements abordables") ; la passerelle Pierre-Simon Girard, à Bobigny (93) et la liaison mécanisée des Epinettes, à Issy-les-Moulineaux ("Accessibilité et désenclavement") ; le Sentier des poètes, à Huningue ("Mobilités douces") ; la Cité de chantier à Colombelles ("Urbanisme temporaire") ; Mobilab, à Bobigny ("Ville durable / sobriété") ; les Fermes en Villes, à Saint-Cyr l'Ecole ("Ville durable / nature productive") ; le Miroir des énergies, à Brest et la Forge, à Valenciennes, sont lauréats dans la catégorie "Ville intelligente". Traits Urbains reviendra, dans son prochain numéro, sur toutes ces initiatives.

Par ailleurs, Innovapresse a décerné le prix de la "personnalité de l'année" à Paul Chantereau, architecte, responsable du pôle stratégie urbaine de Bellastock, l'association d'architecture expérimentale œuvrant pour la valorisation des lieux et de leurs ressources, pour le caractère pionnier de ses méthodes, son engagement concret en faveur d'une ville "économe", et sa capacité à travailler avec des acteurs multiples.

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250

Banniere CAIV Innovapresse 250