19
septembre 2017

Geoffroy Didier succède à Valérie Pécresse à la tête de l'Epfif

Acteurs
TAILLE DU TEXTE

Valérie Pécresse, présidente (LR) du Conseil régional d'Ile-de-France, a souhaité que son vice-président en charge du logement, Geoffroy Didier, lui succède à la tête de l'Etablissement public foncier d'Ile-de-France (Epfif). Celui-ci prend donc la présidence du conseil d'administration de l'établissement pour "mettre en oeuvre le programme pluriannuel d’interventions (PPI) 2016-2020 visant à dynamiser la construction et simplifier les normes", peut-on lire dans un communiqué de presse de l'Epfif en date du 31 janvier. En outre, Bruno Beschizza, maire (LR) d’Aulnay-sous-Bois, a été élu premier vice-président, et Arnaud Bazin, président (LR) du conseil départemental du Val-d’Oise, deuxième vice-président. "Le jour de la publication annuelle du rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement en France, qui alerte sur la situation de près de 4 millions de français mal-logés en 2017, l’exécutif régional fait le choix de faire élire à la tête de l’Epfif le vice-président régional au logement, en charge de la politique "anti-logement social" de la Région Ile-de-France. Quel message !" s'est indigné, pour sa part, Pascal Savoldelli, vice-président (PCF) du Conseil départemental du Val-de-Marne et administrateur de l'Epfif. 

Bannière lettre 2016 URBAPRESS

Bannière lettre 2016 Decideurs Ile de France Innovapresse 250

Banniere CAIV Innovapresse 250