Les Jeux olympiques à Paris, cela changerait quoi ?

Grand Paris
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 13 septembre, Paris sera fixée sur son sort. A savoir si elle accueillera les Jeux olympiques de 2024 ou non. En cas d'issue favorable, le nord de la capitale s'en trouverait clairement modifié. "Sans les JO, ce serait également le cas", révèle la dernière étude de JLL.  Le logo Paris 2024 est partout, même sur la Tour Montparnasse. Un logo visible et désormais intégré au paysage. Et pour cause : c'est désormais le sprint final dans cette course à l'accueil des Jeux olympiques de 2024, que se mènent Paris, donc, et Los Angeles. Si la capitale française part avec la faveur des suffrages, elle ne sera fixée que le 13 septembre, officiellement. Un résultat annoncé par le CIO, à Lima (Pérou), qui, s'il est positif, "aura assurément un impact économique", remarquent les analystes de JLL, auteurs d'une vaste étude sur le sujet : "Jeux olympiques, le Grand Pari(s)". Et ces derniers de préciser, en introduction : "la candidature de Paris aux JO est très intimement liée au projet du Grand Paris et à son métro automatique, ainsi qu’aux grands projets urbains du nord de la capitale. Contrairement à Londres et à Barcelone où se sont les JO qui ont initié le renouveau urbain, la candidature de Paris vient s’insérer dans un territoire qui a (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE